#70: La Bête de l’Aven – François LANGE

burst

La Bête de l’Aven de François Lange

  • Maison d’édition: Éditions du Palémon
  • 208 pages
  • Quatrième de couverture:

« Été 1858, plusieurs jeunes filles sont retrouvées égorgées dans la campagne du Pays d’Aven. Qui peut semer ainsi la mort sur son passage ? Une bête ? Un fou sanguinaire ?

L’inspecteur François Le Roy, bien qu’affecté à la police municipale de Quimper, se voit chargé de l’affaire alors qu’il venait de se lancer sur la piste d’une bande d’anciens forçats décidés à attaquer le fourgon postal transportant l’or destiné aux banques de l’Ouest. Fañch, comme tous l’appellent, va donc rejoindre Pont-Aven pour y mener une double enquête, assisté pour l’occasion de son ami, le lieutenant de gendarmerie Corentin Kerloc’h.

S’engage dès lors une course contre la montre à la poursuite de malfrats retors et dénués de tout scrupule tandis qu’il lui faut, au plus vite, démasquer celui dont les agissements monstrueux réveillent la terreur atavique de ces paysans bretons face à l’irrationnel… »

Lire la suite

Publicités

PARLOTTE#7 : La fanfiction, ma première plume

banner-blablas1

Car avant d’être une lectrice, j’ai d’abord été une plume ! Mon aventure en tant que scribouillante, ou en tant qu’auteure si vous préférez, a débuté très tôt. Dès mes sept ans, j’enquiquinais mes parents à créer des histoires, bien que je vous l’avoue, je préférais d’abord commencer par les dessins, eheh ! 

Mais cette passion et ce carburant qui façonna ma vie prit tout son sens à mon entrée en CM2, il y a bien longtemps. Environ une dizaine d’années ! C’est par la fanfiction que tout a commencé, eh oui ! Je vous propose donc un petit article qui parle de moi, d’écriture, et de fanfiction. 

On y va ?

Lire la suite

#69: Le signal – Maxime CHATTAM

9782226319487-j

Le Signal de Maxime Chattam

  • Maison d’édition: Albin Michel
  • 752 pages
  • Quatrième de couverture:

« La famille Spencer vient de s’installer à Mahingan Falls. Un havre de paix. Du moins c’est ce qu’ils pensaient…. Meurtres sordides, conversations téléphoniques brouillées par des hurlements inhumains et puis ces vieilles rumeurs de sorcellerie et ce quelque chose d’effrayant dans la forêt qui pourchasse leurs adolescents… Comment le shérif dépassé va-t-il gérer cette situation inédite?

Ils ne le savent pas encore mais ça n’est que le début…

Avez-vous déjà eu vraiment peur en lisant un livre ? »

Lire la suite

#68: La punition qu’elle mérite – Elizabeth GEORGE

mde

La punition qu’elle mérite d’Elizabeth George, traduit de l’anglais par Isabelle Chapman

  • Maison d’édition: Presses de la cité
  • Collection : Sang d’Encre
  • 672 pages
  • Quatrième de couverture:

« Ludlow, bucolique bourgade du Shropshire, tombe dans l’effroi lorsque le très apprécié diacre Ian Druitt est accusé de pédophilie. Placé en garde à vue, le suspect est retrouvé mort, pendu.

La commissaire Isabelle Ardery, qui a été dépêchée sur les lieux depuis Londres et qui se débat avec ses problèmes d’alcool, a bien envie de classer l’affaire en suicide. Mais c’est sans compter la sagacité du sergent Barbara Havers. Coachée à distance par l’inspecteur Thomas Lynley, la Londonienne gaffeuse et accro à la nicotine flaire le pot aux roses : et s’il ne s’agissait pas d’un suicide ? N’en déplaise à Isabelle Ardery, Lynley et Havers vont reformer leur duo de choc pour observer de plus près la vie de cette petite ville qui semblait si paisible. Car, derrière leurs allures de gentils retraités ou d’étudiants fêtards, les habitants de Ludlow ont tous quelque chose à cacher… »

Lire la suite

#67: Tu tueras l’Ange – Sandrone DAZIERI

dav

Tu tueras l’Ange de Sandrone Dazieri, traduit de l’italien par Delphine Gachet

  • Maison d’édition: Éditions Pocket
  • 640 pages
  • Quatrième de couverture:

« La Mort au terminus… 23 h 50, voie 7. Le TGV en provenance de Milan entre en gare de Rome. À son bord, l’intégralité des passagers de la classe affaires nage dans son propre sang…

Si les premières constatations dirigent la police vers l’attentat terroriste, la commissaire adjointe Colomba Caselli soupçonne vite des complications. Un seul homme pour y voir clair : son vieil ami Dante Torre, « l’Homme au Silo ». Celui qui a connu l’enfer. Celui qui reconnaît ses démons. Il y a là la marque d’un ange, d’un ange déchu, femme sans visage venue du froid pour semer vengeance et carnage… »

Lire la suite

#66: Ce qui ne tue pas – Rachel ABBOTT

D2fi6IaWoAAH6z3

Ce qui ne tue pas de Rachel Abbott, traduit de l’anglais par Laureline Chaplain

  • Maison d’édition: Éditions Belfond
  • Collection : Belfond Noir
  • 384 pages
  • Quatrième de couverture:

« Cleo North sait qu’elle devrait se réjouir pour son petit frère Marcus. Pourtant, rien n’y fait, elle ne sent pas du tout sa nouvelle compagne, Evie, et voit d’un très mauvais œil l’influence croissante de la jeune femme sur son frère. Et puis que signifie cette propension à se blesser « accidentellement » sans arrêt ? Une manière d’attirer encore davantage l’attention de Marcus ? Comme si son pauvre frère, cet artiste si talentueux et si vulnérable, n’avait pas été déjà assez éprouvé par le décès de sa première épouse…

Un soir, un appel à la police, deux corps retrouvés dans la somptueuse demeure des North. Celui de Marcus sans vie, celui d’Evie ensanglanté. Un jeu sexuel scabreux ? Une dispute qui aurait mal tourné ?

Derrière les apparences, qui est le bourreau et qui est la victime ? À travers les voix d’Evie et de Cleo, deux visages du défunt émergent.

Pour l’agent Stephanie King commence l’enquête la plus brutale, la plus ahurissante de sa carrière. »

Lire la suite

#65: Selfies – Jussi Adler OLSEN

dav

Selfies par Jussi Adler Olsen, traduit du danois par Caroline Berg

  • Maison d’édition: Le Livre de Poche
  • 768 pages
  • Quatrième de couverture:

« Nouveau défi pour le Département V de la police de Copenhague : un « serial » chauffard dont les victimes sont des femmes jeunes, jolies et… pauvres. Elles touchent les aides sociales et ne rêvent que d’une chose : devenir des stars de reality-show. Sans imaginer un instant qu’elles sont la cible d’une personne dont le but est de les éliminer une par une.

L’inimitable trio formé par le cynique inspecteur Carl Mørck et ses assistants fidèles Assad et Rose doit réagir vite s’il ne veut pas voir le Département V, accusé de ne pas être assez rentable, mettre la clé sous la porte. Mais Rose, plus indispensable que jamais, est assaillie par les fantômes de son passé et sombre dans la folie… »

Lire la suite