#89: Les étoiles de David – Kristina OHLSSON

Les étoiles de David

Les étoiles de David par Kristina Ohlsson, traduit du suédois par Françoise Heide

  • Maison d’édition : J’ai Lu
  • Pays : Suède
  • 672 pages
  • Quatrième de couverture :

« À Stockholm, alors qu’Efraim Kiel vient recruter un nouveau responsable de la sécurité pour la synagogue de Salomon, l’alarme se déclenche : une institutrice a été abattue devant une école juive, peu de temps avant que deux enfants disparaissent sur le chemin de leur cours de tennis. Crimes antisémites ? Vengeance personnelle ? Y aurait-il même un lien entre les crimes ? Alex Recht et Fredrika Bergman sont chargés de l’affaire, mais une tempête de neige a fait disparaître tout indice. Pendant ce temps, Eden Lundell, à la tête de l’unité antiterroriste de la police suédoise, mène sa propre enquête sur Efraim Kiel. Qui est ce Garçon de papier qui ne cesse d’apparaître durant les recherches ? Les enquêteurs seront amenés jusqu’en Israël pour déterminer s’il s’agit d’un simple mythe, ou d’une réalité… »

avis livre

Tout d’abord un grand merci aux éditions J’ai Lu et à BePolar pour leur confiance et l’envoi de ce service-presse. Prêt(e) à plonger dans Les étoiles de David, cette brique de presque 700 pages ?

J’ai déjà visité l’Islande et la Norvège grâce à de belles plumes du froid, et aujourd’hui c’est au tour de la Suède et d’Israël d’intégrer ma carte ! La tragique histoire d’enlèvements d’enfants et de meurtres prend ses racines auprès d’un personnage mythique qui, tout au long du roman, va s’agiter comme une poupée de chiffon démoniaque. Laissez-moi vous introduire au mystérieux et carnassier Garçon de papier, un mythe qui terrorise les enfants d’Israël et s’abat même jusqu’au sein d’une communauté juive en Suède.

C’est donc ainsi que l’on commence le roman, par le fameux mythe ! Intrigant à souhait, tout d’abord comme une histoire racontée par-ci par-là, puis comme un monstre qui attend son heure en observant chaque fait et geste. Cette impression-là est renforcée par une écriture particulièrement efficace : on alterne entre les points de vue de différents personnages ; trop nombreux pour que je puisse ici les citer, mais aussi entre les temps narratifs, pour un rythme prenant qui dure tout au long de ces presque 700 pages. Et oui, c’est une brique qu’on tient entre nos mains, elle peut donner l’impression de rebuter au départ, mais l’intrigue démarre tout de suite, le suspense suit derrière et les pistes s’accumulent très vite. 

Les étoiles de David a ce point particulier de concentrer pas mal de personnages dans ses chapitres, et là où ça pourrait devenir handicapant, l’auteure parvient à différencier ses bébés d’encre ; en effet, chacun(e) sait être assez reconnaissable malgré, pour les besoins de l’intrigue, parfois quelques similitudes. On parvient finalement à jeter son dévolu sur son chouchou. Chaque camp est sur le pied de guerre à tenter de découvrir qui a enlevé puis tué des membres d’une communauté juive : la police avec Fredrika et ses collègues, l’anti-terrorisme avec Edden, les renseignements avec Efraim ou Peder… Avec autant d’organismes, autant vous dire que les hypothèses vont bon train et que rien ne sera épargné aux familles comme aux lecteurs, comme aux enquêteurs aussi, au passage.

Je vous disais qu’on allait pas mal voyager ; on va même se rendre en Israël ! L’occasion pour nous de faire le point sur la situation du pays, depuis les années 2000 jusqu’à maintenant. Il semble que, d’une triste mais banale histoire d’enlèvement puis de meurtres d’enfants, les choses aillent plus loin. On pourrait bien en effet avoir glissé sur un terrain miné. Les enquêteurs vont le découvrir à leurs dépends, mais ça, je vous laisse le lire de vous-même !

Admirable façon d’imbriquer le présent et la fin de l’histoire, pour nous faire prendre la mauvaise direction. On a ce pressentiment dès le début des premières lignes que l’histoire ne va pas bien se finir, qu’il y aura des dégâts et de la douleur. Eh beh, ça ne rate pas quand, une à une, les conclusions à toutes ces histoires arrivent à la file indienne. Il y aura là de quoi rester bouche bée devant la tournure des événements. Quelques déceptions du point de vue d’Edden, après tout ce qui peut se passer, que ça se finisse comme ça pour son histoire me paraît franchement idéaliste. Et de la satisfaction pour d’autres ; Fredrika, par exemple. Les mystères trouveront-ils tous une fin ? Pas sûr, mais tout ne peut pas être révélé au grand jour.

Ch’tite question que je me pose à la fin, c’est le rapport entre le titre et l’histoire ? Un titre tel que Le Garçon de papier aurait peut-être bien sonné quand on s’immerge dans toute cette horreur, m’enfin, je ne me plains pas ! Ce fut certes une longue brique, mais Les étoiles de David ne m’a pas assommé du tout, des directions totalement différentes de ce qu’on pensait, toujours plus de mystères et de fausses pistes, je n’aurais pas rêvé mieux pour mon dimanche.

En ce qui me concerne, si j’ai l’occasion de lire les autres tomes des enquêtes de Fredrika Bergman, je n’hésiterais pas ! Et vous, prêt(e) à plonger dans les méandres d’un secret destructeur ?

Pour aller plus loin          

  • Un tour chez l’éditeur 
  • Bavardez un peu sur Babelio
  • Passez par la case BePolar
  • A noter car important : si Les étoiles de David peut se lire en stand-alone, il reste préférable de lire toute la saga qui comporte déjà quelques tomes, ne serait-ce que pour suivre les personnages attachants depuis le début !

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. La Plumeraie dit :

    Ok j’ai envie de l’acheter XD *regarde sa PAL déjà bien grande*

    Aimé par 1 personne

    1. Et j’aimerais pouvoir t’aider mais… ACHÈTE LE BOUQUIN :p Toutes les PAL sont vouées à grimper de toute façon, c’est un complot x)

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s